Patrons of the Sacred Art

Can't log in? Contact Us

OPEN TO REGISTER: Click HERE if you want to join Alchemy Forums!

View RSS Feed

Salazius

Joyeux Anniversaire et Luniversaire - Bilan

Rate this Entry
10 ans, un mois, pile. On ne fête jamais le Luniversaire - une fois par mois c'est sympa non ? Je pense qu'on devrait être plus attentif aux retours lunaires. Quelle phase, etc.

Ou encore fêter chaque retour planétaire avec un cadeau symbolique; Une nouvelle lampe pour le Soleil, un miroir ou un film qui fait rêver pour la Lune (ou un gâteau cheesecake coco vanille par exemple, croûte petit Lu), pour Mercure un Livre. Pour Vénus des cosmétiques ou un parfum, un oeuvre d'art sous toute ses formes, pour Mars un couteau, un stage de survie, ou faire aiguiser les lames émoussées de la cuisine, pour Jupiter de l'argent ou des choses sucrées. Pour Saturne faire un petit bilan de vie ou revoir son testament (Memento Mori mais pas trop vite quand même), pour les trans uraniennes on fait ça en passage solaire : Uranus, un voyage. Neptune un délire de fête foraine. Pluton une initiation spéléo-lance flamme. Y'a de l'idée non ?

Parlant de lune j'ai été surpris de constater qu'encore de nos jours il y a confusion dans les phases de cet astre. Rappel simple, la lune monte dans le ciel et descend, ça c'est par rapport à l'horizon, et la lune croit et décroit en lumière, c'est les phases. Ainsi vous pouvez très bien avoir une lune croissante et descendante et inversement. C'est quand même facile à se rappeler. Devons nous en conclure que même certains auteurs du monde de la sorcellerie, pseudo théurgique, ne connaissent pas cela ? Oui, car dans un ouvrage sur les forces des ennemis invisibles, il y a cette faute. Bizarre. Passons donc sur l'erreur, mais cela est-il la marque d'une décroissance et d'une descente "Mercurielle" justement, de l'intellect général ésotérique français ?

Je pense qu'il manque de grosses bases, même dans "des Ordres magiques" (lisez désordres magiques). Il existe un phénomène dont je discutais avec Solnye, une amie (avec Nicolas et Patrick que je n'oublie pas) qui tient LA Librairie Eso-Bien-être, etc de ma ville. (Je t'embrasse au passage si tu me lis ainsi que vous les amis) et je disais dernièrement que je constatais un effet purement géologique de stratifications éditoriales et livresques, voire idéologiques dans le milieu ésotérique. Chose qui curieusement aux Etats Unis d’Amérique, pays Jupitérien, on aborde pas le savoir de la même manière qu'en France. Les "vioques" de l'éso survivent bien, et on aime le passé ésotérique même s'il est anglais Londonien pur souche et franchement à base mégalotyrannique comme Mathers (la "Golden Dawn" quoi). Mais je pense que le côté Bombastique du personnage doit plaire aux Ricains.

En France - pays Mercurien je l'ai dit dans l'article en dessous, il faut creuser quand même avec une ardeur opiniâtre pour aller excaver, dépoussiérer, désengluer, défossiliser (c'est pas un mot français) les ouvrages anciens et se constituer une base ferme, historique, culturelle. Sur l'occulte, l'alchimie (alors là vous devenez un vrai pro des mines de livres), le domaine magique, l'astrologie (en fait non, ils se pompent tellement tous les uns sur les autres qu'il n'y a rien de neuf depuis 2000 ans)... C'est parfois tellement vieux que cela pourrait nous faire de l'asthme vu la quantité de poussières qu'il faut retirer, la silicose n'est pas loin. Cependant, Google Livre a du bon. L'excavation se fait par mots clefs et facilite les recherches. Si on regarde les livres actuels de pharmacie, et ceux de 1850, c'est carrément un changement de dimension qui s'est passé.

On se rend compte que les temps ont changé, et que le pouvoir a passé de main. Dans les manuels de base de pharmacie d'il y a un siècle, on présentait en premier la façon de récolter les plantes, les sécher, les préparer et les administrer. Maintenant on parle de "surveillance contrôle qualité des chaînes de productions médicamenteuses" avec quelques passages sur les modes d'admissions - gouttes, snif, pommades, suppo...- et c'est en fait ce qu'est devenu le livre 'avancé" de pharmacie, un suppo. Ils n'apprennent plus rien si ce n'est à être les serviteurs des labo qui ne laisseront jamais un vendeur, pardon, un pharmacien, s'approcher de la molécule dûment labellisée, copyrightée. L’opprobre est tombée sur la "molécule naturelle", et les plantes "sont des molécules faibles". Bien bien, vient prendre une tisane de cytise ou de datura à la maison, on en reparle après tes vomissements convulsifs - si jamais tu peux reparler de ta vie ou même respirer encore. 57% des médicaments découlent de plantes. Ce qui veut dire que le reste découle des animaux ou des minéraux, métaux. Faute de trouver la molécule, alors on synthétise avec du résidu organique putride de millions d'années - pétrole, même si elle diffracte à droite et pas à gauche (ceux qui savent hochent la tête). Les chimios sont des molécules de plantes qui ne sont pas difficiles à extraire ou isoler et de métaux hyper coûteux. On déconseille même aux proches d'aller dans les mêmes toilettes que la personne sous chimio tellement les résidus pourraient être agressifs - pour une personne "saine" ! Le délire total !

Submit "Joyeux Anniversaire et Luniversaire - Bilan" to Digg Submit "Joyeux Anniversaire et Luniversaire - Bilan" to del.icio.us Submit "Joyeux Anniversaire et Luniversaire - Bilan" to StumbleUpon Submit "Joyeux Anniversaire et Luniversaire - Bilan" to Google

Tags: None Add / Edit Tags
Categories
Uncategorized

Comments